asd

COVID – 19

RDC/Sud-Kivu : pas la reprise des cours, les enseignants durcissent les mouvements de grève à Bukavu

Les enseignants des écoles publique ont répondu présents aux réunions d’évaluation de la grève lancée il y a quatre semaines à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu. C’est à l’Athénée d’Ibanda dans la commune d’Ibanda où la première équipe constituée de plus de 400 enseignants et des délégués syndicaux de Syeco. Cependant, ces enseignants ont résolu de durcir la grève, car le gouvernement n’a pas tenu compte de leur cahier des charges.  

L’objectif de ces rencontres était d’évaluer la déclaration des syndicalistes présents à Kisantu au Congo central, mais aussi de renforcer des stratégies pour contraindre le gouvernement à répondre aux revendications des enseignants selon l’information recueillie sur place par un enseignant qui a requis l’anonymat.

Notons que les enseignants ont analysé la déclaration de l’intersyndicale de l’ESPST sur la suspension de la grève et ils ont affirmé leur engagement de durcir les mouvements de grèves, car leurs revendications n’ont pas jusqu’à présent obtenu gain de cause. Ils affirment qu’ils veulent l’obtention d’un bon traitement des enseignants du Congo, sans cela la grève va continuer jusqu’à ce que le gouvernement donne satisfaction aux revendications des enseignants dont:

– la suppression de zones salariale;

– Payement du 2è et 3è palier;

– Payement des Nouvelles Unités et Non Payés ;

– Mise en application de la mutuelle de santé des enseignants etc.

Emmanuel Ndimwiza Murhonyi/Sud-Kivu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une