asd

COVID – 19

Meurtre de l’ambassadeur d’Italie en RDC : Un complot « bien ourdi » par les assaillants

La région de Goma est en proie aux violences depuis 25 ans. Des dizaines de groupes armés se disputent le contrôle des richesses du sol et du sous-sol, souvent dirigés en sous main par des hauts-gradés de l’armée congolaise qui agissent en toute impunité. Selon certaines indiscrétions, les assaillants opérant dans cette partie du pays étaient bien informés pour perpétrer cet ignoble crime.  

Il sied de noter que la ville de Goma est très dangereuse. Des sources concordantes indiquent qu’il s’agit d’un complot planifié. « La ville de Goma est une mauvaise région. La plupart de militaires onusiens connaissent la gravité du risque de cette ville. Je ne comprends pas qu’on ait laissé ce convoi s’engager sur cette route. Tout le monde sait qu’il n’y a aucune garantie de sécurité », explique un homme politique sous le sceau de l’anonymat.

Ce dernier confirme que le meurtre de diplomate Luca Attanassio a été planifié. Le climat devient tendu suite à cette mort dans contexte dramatique. « L’idée était d’enlever les blancs de ce convoi pour négocier ensuite une rançon. Cela semble indiquer, il faut être prudent, que les assaillants étaient parfaitement au courant de l’arrivée de ce convoi ».

Identité des assaillants non révélée !

Cependant, l’identité des assaillants n’a pas encore été révélée. L’attaque a eu lieu aux alentours de 10h15 à une dizaine de kilomètres au nord de Goma, Ce tronçon routier entre Goma et le parc des Virunga est connu pour être un sanctuaire des groupes armés ou encore les bandes criminelles qui vivent des kidnappings.

Il s’agit d’une attaque lâche qui a plongé les deux pays (RDC et Italie) dans une profonde tristesse. D’autant plus que l’on sait que ces deux nations entretiennent des relations très rapprochées dans les différents domaines.   

Parlant du contexte du crime, la Jeep estampillée PAM dans laquelle se trouvait l’ambassadeur a été prise pour cible par un groupe d’assaillants. Ce groupe aurait tenté d’enlever les sept passagers du véhicule. Alertés, des gardes de l’ICCN, l’Institut congolais pour la conservation de la nature, qui se trouvaient à proximité, sont alors intervenus mais le chauffeur du véhicule et le garde du corps de l’ambassadeur ont été mortellement touchés par des tirs.

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a exprimé, dans un communiqué publié ce même lundi sa plus profonde compassion et ses condoléances à la famille, aux collègues et aux amis des trois personnes tuées,  lors d’une attaque contre une délégation se rendant sur le terrain dans l’Est de la RDC. Cette agence de l’ONU collaborera avec les autorités nationales pour déterminer les détails de l’attaque, qui a eu lieu sur une route qui avait préalablement obtenu l’autorisation de voyager sans escorte de sécurité, indique le communiqué.

Le gouvernement congolais réagit

Le gouvernement congolais a réagi suite à l’attaque qui a couté la mort à trois personnes dont l’ambassadeur italien en poste en RDC. « C’est avec peine et beaucoup de tristesse que nous venons d’apprendre le décès du jeune ambassadeur italien en RDC dans convoi du Pam. Ce convoi était tombé dans une embuscade », a déclaré Marie Tumba Nzeza, ministre congolaise des Affaires étrangères.  

Elle promet un suivi particulier par rapport à ce dossier. « Je promets au gouvernement Italien que le gouvernement de mon pays mettra tout en œuvre pour découvrir qui est à la base de cette ignoble meurtre ».

NBSInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une