asd

COVID – 19

Dialogue Kinshasa-Kigali : Nicolas Sarkozy sera-t-il le facilitateur pour désamorcer la crise ?

Face aux agressions que subit la population congolaise de la part de Kigali sous couvert du M23, le chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi, a invité, l’ancien président français Nicolas Sarkozy mercredi à Kinshasa pour qu’il soit le facilitateur du dialogue avec son homologue Paul Kagame. Pour Africa Intelligence, deux jours vont suffir pour tout régler.

Nicolas Sarkozy a été invité, à en croire cette source, par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi. Ce dernier « a sollicité l’ancien président français pour faciliter une amorce de dialogue avec son homologue rwandais Paul Kagame, dont Nicolas Sarkozy est proche ».

Le chef de l’Etat congolais chercherait à obtenir de Nicolas Sarkozy ce qu’il n’a pas pu obtenir de Emmanuel Macron : obtenir du Rwanda l’abandon du soutien au M23.

Pour rappel, la visite officielle du chef de l’Etat français, début mars, a laissé une mauvaise impression aux congolais. Alors que ces derniers espéraient l’entendre condamner fermement au nom de la France, Kigali pour son soutien au M23, Macron a choisi d’indexer les dirigeants congolais pour ce qu’il a présenté comme leur incapacité à « restaurer la souveraineté » de leur pays.

Pour revenir à la visite de Sarkozy, Afrique Intelligent révèle que Félix Tshisekedi espère l’ancien président français, auteur du rapprochement entre Paris et Kigali après plusieurs années de rupture, pourra convaincre l’actuel locataire de l’Elysée à agir dans le sens des attentes de la RDC.

Pour rappel, le climat demeure tendu entre Kigali et Kinshasa. Malgré la demande du président français Emmanuel Macron sur le cessez-le-feu dans les zones occupées par les rebelles du M23, la situation sécuritaire reste tendue. Par conséquent, cela provoque le déplacement de la population vers d’autres régions.

Nbsinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une