asd

COVID – 19

RDC/Fin du ramadan à Kinshasa: Un agent de l’ordre tué dans une échauffourée

Un policier a été tué, jeudi 13 mai 2021, après des heurts enregistrés au stade des Martyrs de Kinshasa, à la fin du mois de Ramadan. Le porte-parole du gouvernement provincial de la capitale de la RDC, Charles Mbuta qui dresse ce bilan provisoire indique que plusieurs personnes ont aussi été blessées.

Un véhicule de la police a été incendié et d’autres biens ont été vandalisés, ajoute Charles Mbuta.

Le porte-parole du gouvernement provincial de Kinshasa revient sur les incidents qui se sont déroulés au stade des Martyrs.

Une vive tension a été observée jeudi 13 mai au stade des Martyrs à Kinshasa. La prière de clôture prévue pour clôturer le Ramadan n’a pas eu lieu. Selon le Cheick Abdallah Mangala Luaba, président de la communauté islamique au Congo, une frange dissidente de cette communauté a semé les troubles s’en prenant même aux agents de l’ordre venus assurer la sécurité des lieux.

En outre, les fidèles musulmans ont été invités à contribuer par tous les moyens pour la restauration de la paix en République démocratique du Congo (RDC). Le Cheikh Oumar Abdallah Muhindo, a lancé cet appel, jeudi 13 mai, lors de la fête de Ramadan.

« Aujourd’hui étant le jour de Eid ‘il Fitri, c’est un moment crucial pour tout le monde en général et particulièrement aux musulmans pour faire preuve de leur foi devant Dieu. C’est le jour où ils s’abstiennent du mal et de contribuer par tous les moyens pour la restauration de la paix dans notre pays. Raison pour laquelle, je demande aux autorités du gouvernement de nous regarder avec les yeux de compassion et qu’ils accomplissent leurs devoirs envers la population », a déclaré le Cheik Oumar.

Dans son message, il a aussi recommandé aux fidèles musulmans d’être solidaires et de s’abstenir de tout mal en s’écartant de la complicité dans la crise sécuritaire qui se vit dans la région de Beni.

A Beni, les musulmans ont clôturé le mois de Ramadan dans l’enceinte de l’Institut Mapendo de la commune de Rwenzori. Un millier de fidèles musulmans ont répondu présent à la cérémonie du mois sacré mais aussi mois de bénédiction où ces derniers multiplient les actions de charité et les prières de jeûne.

Après cette cérémonie, une série de fête s’organisent dans les familles musulmanes ainsi que leurs voisins dans la ville de Beni.

Il faut noter que la cérémonie de la fin du ramadan s’est bien passée dans d’autres provinces.

NBSInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une