asd

COVID – 19

RDC : près de 40 morts enregistrés en une semaine à Beni-Irumu en plein état de siège

Environ 40 personnes ont été massacrées en dépit du régime militaire instauré dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.  Les civils continuent d’être tués par la machette ou par coups de feu et même enlevés après des attaques et embuscades attribuées aux rebelles ougandais ADF dans le triangle de la mort Beni-Irumu.

« Le gouvernement doit d’abord évoluer les opérations militaires depuis 2024, trop c’est trop ! Regarde 10 civils à Kabrique, 17cilvils à Kalembo et Kilya, 4 près de Bulongo, 4 corps découverts dans la brousse de Erigeti et 4 autres à Mantumbi. Tués dans une semaine seulement avec le fameux état de siège ; dans quel pays nous sommes ? Et les autorités du pays sont-ils des humains ou des démos pour tester calme ? », s’interroge un déplacé de guerre au micro de nbsinfos.infos.com

Au début de la semaine ou encore le 18 octobre dernier, les civils ont vécu les journées de pleurs et colorées de sagas de leurs compatriotes tués sans savoir la cause respectivement à Kabrique, dans le territoire d’Irumu, en Ituri où 10 personnes ont péri aux côtés des plusieurs maisons incendiées. Comme cela ne suffisait pas, les terroristes ADF vont encore assiégés les villages de Kalembo en territoire de Beni, au milieu de la semaine ou encore le 18 octobre dernier.

La population se trouve dans l’embarras après ces massacres perpétrés du jour au lendemain qui témoignent la léthargie du gouvernement congolais incapable de sécuriser les citoyens. Cette population meurtrie et qui a tout subi, appelle le gouvernement congolais à évaluer les opérations militaires menées depuis 2014, qui ont montré ses limites.

Pour rappel, plusieurs milliers de déplacés vivent sans aucune assistance humanitaire moins encore sanitaire dans la commune rurale d’Oicha, en ville de Beni et Butembo. Ces Congolais qui vivent un vrai calvaire étaient contraints de quitter les champs, leurs activités du quotidien.

Samy Kitha/Correspondant/Beni

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une