asd

COVID – 19

RDC : Christian Bahati s’engage à plaider pour la cause de la population du Sud-Kivu à travers sa structure FOBAC (Interview)

Christian Bahati est déterminé à plaider pour la cause de la population du Sud-Kivu à travers sa structure qui porte son nom « Fondation Bahati Christian » (Fobac). Mettant en évidence les objectifs de son organisation, ce jeune homme a fustigé les attaques perpétuelles dont sont victimes les civils dans l’Est du pays. Pour cela, il promet d’être candidat à la députation nationale en vue de plaider pour la cause des Congolais. Aussi, salue-t-il le bilan du chef de l’Etat dans le volet « justice ».

Décryptage 

1. Vous êtes fondateur d’une organisation qui porte votre nom. Quel en est l’objectif ?

Effectivement! Mon organisation a pour l’objectif de militer pour l’établissement d’une justice sociale et équitable, en  promouvant la paix, le patriotisme, le développement intégral et  l’entrepreneuriat des jeunes et des personnes vulnérables.

Notre mission est d’apporter l’aide, sensibiliser, encadrer et former la jeunesse par son but et au travers de ses objectifs dont elle s’est fixée. La FOBAC se dote des objectifs suivants:- Défendre et promouvoir les intérêts des personnes vulnérables; – Promouvoir l’agriculture, pèche et élevage; – Construire des centres de santé et orphelinat;- Lutter contre les violations de droits de l’Homme, des violences faites aux femmes et des droits de l’enfant. Donc, nous luttons pour les vrais valeurs pour le développement de notre pays.

2. Actuellement, vous êtes devenu trop actif, en posant des gestes dans la province du Sud-Kivu. Avez-vous des ambitions de postuler en 2023?

Dire que je suis trop actif actuellement dans la province du Sud-Kivu n’est pas juste, étant donné que je pose des gestes il y a longtemps. Cela ne date pas d’aujourd’hui. J’ai une ambition. Mon ambition c’est d’être un acteur favorisant l’émergence et le développement de ma province qui est le Sud-Kivu. Puisque postuler est un moyen efficace pour défendre les droits de la population congolaise,  je serai bel candidat en 2023. Une fois élu, je lutterai pour de bonnes valeurs au bénéfice des Congolais. 

3. Le président de la République vient d’annoncer le remaniement dans le gouvernement Sama 2. Selon vous, quels devront être les vrais défis de nouvelle équipe qui sera installée dans les prochains jours ?

Oui! Le remaniement aura bel et bien lieu. Pour cela, je dis que les défis à relever sont énormes pour les ministres qui seront nommés dans le gouvernement Sama 2. Nous, les Congolais, nous attendons  beaucoup d’eux notamment, l’amélioration des conditions de vie, la stabilisation de la vie économique en passant par la stabilisation du taux de change, car vous le savez, ce dernier connait une augmentation.

Comme nous l’avons dit tantôt, les défis sont énormes.  Nous avons foi en notre président de la République, et nous avons l’ultime conviction qu’il fera le bon choix dans l’intérêt de la nation pour désigner les vrais animateurs.

4. L’Est du pays, notamment dans la province du Nord-Kivu s’enflamme à cause des agressions causées par le Rwanda sous couvert du M23. Conséquence : le déplacement massif des civils…Qu’elle alors est votre lecture à ce sujet ?

De prime abord, je voudrai encore une fois présenter mes sincères condoléances aux familles éprouvées lors de cette explosion à Kasindi: nous condamnons cet acte barbare avec la plus grande énergie! Nous le savons, il y a belle lurette que la province du Nord-Kivu Kivu est sous état de siege. Cette mesure exceptionnelle a été prise avec toute la volonté de bien faire.  Mais hélas! La barbarie fait son bon chemin, car nous continuons d’enregistrer les attaques  émanant de différents groupes armés.

 La diplomatie ne cesse de montrer ses limites, nous sommes un État souverain:  que les autorités militaires prennent en main leur responsabilité. La défense de notre territoire est plus que nécessaire!

5. La fin du mandat de Félix-Antoine Tshisekedi approche. Comment jugez-vous son bilan ?

Le président Félix a relevé de grands défis dans ce pays! Son bilan est largement positif à telle enseigne qu’il serait difficile d’énumérer toutes réalisations faites durant son quinquennat. Il n’y a qu’à voir son apport dans le domaine de la justice: Nous vivons une ère dans laquelle un ministre serait déféré en justice au même titre qu’un quidam  et ça, c’est une avancée énorme.

Président de la Fondation Bahati Christian (FOBAC)

Propos recueillis par Nbsinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une