asd

COVID – 19

RDC : 37 ans après, les Congolais ne sont pas toujours recensés malgré la promesse de Félix Tshisekedi

La RDC est un pays où le dernier recensement date de 1984, sous l’égide du président Mobutu Sese Seko. Le gouvernement congolais avait promis d’allouer plus d’un million Usd pour entamer le processus de recensement de la population. Néanmoins, l’on constate que jusque-là rien n’est encore fait, alors que le temps file afin d’aller aux élections conformément à la Constitution.

« Le recensement scientifique de la population est une opération qui doit être la plus exhaustive que possible, dans la mesure où elle doit fournir des données statistiques et économiques détaillées », a indiqué la vice-Premier et ministre du Plan Élysée Munembwe.

L’unique Recensement scientifique de la population (RSP) de l’ex-Congo/Belge (Zaïre entre octobre 1971 et mai 1997) depuis l’accession à l’indépendance en 1960 remonte à 1984.
De 13,5 millions  en 1958, la population congolaise a augmenté rapidement, passant de 21,6 millions en 1970, à 30,7 millions en 1984. Depuis lors, les chiffres utilisés proviennent de projections établies par l’Institut national de la statistique (INS) à partir des données de 1984.
Aujourd’hui, le nombre d’habitants est estimé en l’absence de chiffres les plus précis, à près de 80 millions de personnes.

Le chef de l’État Félix Tshisekedi avait, lors de son investiture, affirmé l’engagement du gouvernement de recensement la population congolaise.  » Nous comptons engager le gouvernement à réaliser très rapidement le recensement sur tout le territoire », avait-il promis.

En 2019, le président de la République avait annoncé le lancement de la campagne d’identification biométrique de tous les citoyens afin de doter le pays d’un registre national de la population.

Pour Félix Tshisekedi, il était question que ce projet axé sur l’identification des Congolais soit lancé en 2020. Malheureusement, rien a été faite. La RDC est le rare pays où le nombre des populations, n’est pas révélé en termes du recensement.

Entre-temps, l’ONIP exige plus 30 millions Usd pour l’identification rapide de la population.

NBSInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une