asd

COVID – 19

Iran : 200 millions d’euros réservés à la promotion des exportations vers l’Afrique

Le Fonds national iranien de développement (FDN) a ouvert une ligne de crédit de 200 millions d’euros à l’Organisation de promotion du commerce (OMT) du pays pour le développement des exportations de produits et de services vers les pays africains.

Le fonds a été alloué dans le cadre d’un programme de soutien de 2 milliards de dollars qui a été alloué par le FDN pour le développement des exportations non pétrolières du pays, Farzad Piltan, a déclaré le directeur général du Bureau des pays arabes et africains detpo.

« Le conseil d’administration du Fonds national de développement a approuvé ce fonds et il a prévu d’informer les organismes concernés de sa mise en œuvre après l’examen et la finalisation du plan lors de la prochaine réunion du siège africain dirigée par le premier vice-président », a déclaré M. Piltan. 

Selon le fonctionnaire, malgré toutes les possibilités et toutes les capacités de coopération mutuelle,le développement des liens économiques et commerciaux avec l’Afrique a été confronté à certains problèmestels que le manque de planification, le manque de reconnaissance et d’intérêt des organisations du secteur privé telles que les chambres de commerce et les syndicats, le manque d’infrastructures appropriées et le manque de ressources et d’installations gouvernementales.

« Ces problèmes devraient être résolus progressivement avec l’ouverture de la ligne de crédit mentionnée », a-t-il dit.

Le fonctionnaire a noté que le TPO et d’autres organismes gouvernementaux et organismes gouvernementaux concernés préparent divers programmes afin de stimuler le commerce de la République islamique avec les partenaires commerciaux africains.

La tenue de trois comités économiques conjoints et de quatre comités industriels conjoints avec les pays africains cibles, la tenue de 10 expositions exclusives dans 10 pays africains différents, la participation à 10 expositions internationales dans les pays africains, l’envoi de 10 délégations commerciales et l’acceptation de 30 délégations commerciales de pays africains, la tenue de 18 bureaux de promotion du commerce pour l’introduction d’opportunités et de domaines de coopération et d’exportation font partie des programmes mentionnés. , a-t-il expliqué.

Au cours des dernières années, le gouvernement iranien a poursuivi de nouveaux plans visant à promouvoir les exportations de biens et de services non pétroliers vers de nouveaux marchés afin de réduire la dépendance économique du pays à l’égard des recettes pétrolières.

À cet égard, l’ADT a joué un rôle important dans le soutien aux exportateurs du pays et dans le suivi de la mise en œuvre de programmes dans ce domaine.

Tehran Times (traduit en Français par Jay Cliff)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une