asd

COVID – 19

RDC : Nouvelle ère de famine ?

Pendant que les Congolais se querellent sur la parcelle d’inclusion ou d’exclusion d’éligibilité à la magistrature suprême et que le président Tshisekedi et le Premier ministre Sama Lukonde ont du mal à transformer le large éventail d’acteurs et d’ambitions en un gouvernement cohérent, deux agences de l’ONU viennent d’alerter le monde que plus de 27 millions de personnes en RDC souffrent d’une faim aiguë.

Ce record représente près d’un tiers de la population estimée à 87 millions d’habitants.

Le représentant du Programme alimentaire mondial en RDC, Peter Musoko, a déclaré que c’est la première fois que l’organisation a pu analyser la grande majorité de la population, ce qui a permis de mieux établir le niveau effroyable de l’insécurité alimentaire.

Puisque Tshisekedi semble avoir déjoué Kabila sur le terrain de jeu de l’ancienne école politique congolaise, plusieurs membres de la coalition politique de Kabila, ainsi que 24 des 26 provinces de la RDC, se sont désormais déclarés membres de l’Union sacrée de Tshisekedi. Par conséquent, tout ce qui ne va pas est considéré comme sa faute.

La question la plus cruciale est sans doute aussi complexe et difficile que les défis que Tshisekedi a surmontés au cours des deux dernières années.

Le président Tshisekedi a-t-il la vision et la capacité de mettre en œuvre des politiques qui amélioreront considérablement la sécurité, la gouvernance et les conditions de vie socio-économiques de la population ?

Le Premier ministre Sama Lukonde pourrait bientôt se trouver le bouc émissaire pour plaire aux partisans de Tshisekedi car une fois de plus le nombre plus limité de positions lucratives à acquérir éclipse à leurs yeux la catastrophe sociale et économique congolaise.

Let’s wait and see

NBSInfos

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une