asd

COVID – 19

RDC/Nord-Kivu : sept ans après, un député sort de son silence pour réclamer l’indemnisation des familles de victimes de la guerre à Beni

Sept ans après, l’élu provincial de Butembo, Mbenze Yotama, dans la province du Nord-Kivu, est monté au créneau pour plaider pour les différentes familles de victimes des massacres commis contre les civiles à Beni. Pour lui, la première étape pour l’application de la justice, c’est d’identifier les pauvres victimes ainsi que leurs familles respectives.

Il rassure que cette identification soit déjà faite d’ailleurs dans le rapport du siècle conjointement rédigé avec son frère ainé, aussi député national. Selon lui, ce rapport YOTAMA sera porté plus haut afin que la justice soit un jour rendue, d’autant plus que l’article 16 de la constitution donne à l’Etat le devoir de protéger tous les citoyens. « L’indemnisation des familles des victimes est aussi prévue par le code civil livre 2 à son article 258 », a-t-il rappelé.

Et le bourreau alors ?

Mbenze Yotama rassure que les bourreaux soient identifiés clairement dans le prochain rapport déjà en cours de rédaction. Aussitôt identifiés, ils pourront répondre pénalement et civilement de leurs actes devant les instances judiciaires. C’est par cette façon que les larmes des familles de victimes pourront arrêter de couler poursuit-il. « La Constitution prévoit des sanctions à ceux qui tuent et détruisent les biens comme des maisons ainsi que voitures incendiées », a-t-il insinué.

         A titre de rappel, les massacres ont été perpétrés contre les civils dans la région de Beni. Plusieurs morts eurent été enregistrés et des maisons incendiées.   

Samy Kitha /Correspondant/Beni

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une