COVID – 19

RDC: les questions des droits de l’Homme au centre des échanges entre Sama Lukonde et Paul Nsapu

Le Premier ministre, Sama Lukonde, a reçu, vendredi 17 mars dans son cabinet de travail à la Primature, le tout nouveau président de la Commission nationale des D’droits de l’Homme (CNDH), Paul Nsapu Mukulu.  Cette institution citoyenne d’appui à la démocratie chargée de la promotion et de la protection des droits de l’Homme, entend maintenir la bonne  collaboration avec le gouvernement de la République sur toutes les questions liées aux droits humains sur l’ensemble du pays.

Face à la presse,  le président de la CNDH  a souligné le sens de la collaboration qui existe entre son institution et le gouvernement. Il a salué le discours du président de la République aux assises de Genève sur les droits de l’Homme avant de renseigner qu’il est en route pour une  mission de suivi à Genève en Suisse, au regard de la situation sécuritaire que vit la RDC, marquée par  l’agression rwandaise sous couvert des  terroristes du  M23.

« C’est dans le cadre normal de la collaboration entre les institutions classiques et une institution d’appui à la démocratie, la Commission Nationale des Droits de l’homme. Cette collaboration se situe dans le cadre de nos actions concertées par rapport à la question des droits de l’homme et par rapport aux assises qui se tiennent présentement à Genève. Comme vous le savez, le président de la République est passé par Genève et a prononcé un discours qui a donné une très bonne impression et pour parler des contacts importants par rapport à la situation des droits de l’Homme dans notre pays qui est dominée notamment par les attaques, l’invasion par les groupes rebelles dont le M23 qui est soutenu par le Rwanda et d’autres contacts que le Président a eu avec les autorités du Haut-Commissariat aux droits de l’homme, qui est un organe important de l’ONU qui s’occupe des questions des droits de l’homme. Maintenant, nous sommes dans le cadre de suivi. C’est pour cela, je suis en train de partir à Genève pour le dialogue interactif et beaucoup de réunions y sont prévues dans le cadre de l’échange sur la situation des droits de l’Homme dans notre pays et aussi la question des élections. Je venais donc voir le Premier Ministre pour échanger sur les stratégies, nos actions à mener à ce rendez-vous de Genève », a déclaré Paul Nsapu Mukulu.

A noter que la CNDH est aussi une  institution qui conseille le gouvernement en ce qui concerne les questions des droits humains. A en croire son Président, cette institution est donc le miroir de la République démocratique du Congo par rapport à cette question des droits de l’homme.  « Donc nous collaborons sur base des rapports que nous avons, sur base de tout le travail qui est fait dans la gestion de cette question qui touche à la sécurité du pays pour l’Est également, à la gestion normale par rapport à cette question des droits de l’homme », a-t-il conclu.

Nbsinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une