asd

COVID – 19

RDC : la hausse des prix du carburant fait grimper le prix des transports urbains

 Une hausse du prix de carburant s’observe depuis trois jours dans toutes les stations-services ainsi que chez les revendeurs à la sauvette communément appelés « Kadhafi » dans la ville-province de Kinshasa, mais aussi signalé dans plusieurs coins de la RDC. Cette situation est consécutive aux fluctuations des prix du baril au niveau de l’approvisionnement de carburant et la situation est mondiale. Pour certains conducteurs, la hausse du prix du carburant impacte déjà sur le prix du transport urbain.

Le ministère de l’Economie nationale a revu à la hausse le prix du carburant à la pompe dans la zone Ouest dont la ville de Kinshasa, en République démocratique du Congo. Le prix du litre d’essence est passé de 1.995 FC à 2.095 FC. Le Gazoil passe de 1.985 FC à 2.085 FC, d’après un communiqué officiel rendu public mardi 25 janvier. Pour le directeur de cabinet du ministre de l’Economie nationale qui a signé ce document, ce réajustement fait suite à l’évolution considérable des paramètres de la structure des prix de ces produits pétroliers.

Cette mesure vise aussi à soulager la trésorerie des sociétés pétrolières et à maintenir l’équilibre du système d’approvisionnement en carburants dans cette partie du pays. Une décision qui ne passe pas bien au niveau des automobilistes qui souhaitent la convocation de la commission tarifaire afin de statuer sur le prix des transports.

Toutefois, les passagers et conducteurs se disent préoccupés par par cette hausse. Ils appellent le gouvernement à trouver une solution pérenne.

« Le coût de transport a pris brusquement l’ascenseur. Nous ne savons pas pourquoi. De Tshangu au Centre-ville, on payait 1000 FC. Maintenant,  on paye 2000 FC », a expliqué Francis Maya, l’un des automobilistes. Avant d’appeler le gouvernement à s’impliquer pour remédier à cette crise.

Des automobilistes veulent une révision de la grille tarifaire. Pour ce faire, Chardin Ngoie, coordonnateur national de la Synergie des associations pour la défense des droits des chauffeurs et pour la promotion du civisme routier souhaite la convocation de la commission tarifaire. Il propose que cette commission soit convoquée sous l’égide du gouverneur de la ville de Kinshasa, par le ministre provincial des Transports, en associant également les nouvelles structures dans ce secteur des transports, notamment la Synergie des associations pour la défense des droits des chauffeurs et pour la promotion du civisme routier.

Au niveau de Delvaux, dans la commune de Ngaliema, des motards promettent déjà une augmentation des prix de la course vers Magasin-Kintambo mais aussi d’autres lignes. De son côté, Chardin Ngoie recommande à tous les chauffeurs de s’abstenir de tout comportement incivique et d’attendre la nouvelle grille tarifaire.

Cette hausse est observée presque dans toutes les provinces.

Nbsinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une