asd

COVID – 19

RDC/Kasaï-Central : Un émissaire de Sama Lukonde vole au secours des malades dans les hôpitaux à Kananga

L’assistant principal du chef du gouvernement, Isaac Bakajika Diyi, a visité,  mercredi 8 mars 2023, des hôpitaux et centres de santé de la ville de Kananga. Il a, au nom du Premier ministre, Jean Michel Sama Lukonde Kyenge, payé les factures de maternité pour des dizaines de femmes. 

A l’issue de sa tournée, il n’a pas caché son émotion, face aux cas trouvés dans ces structures de soins de santé: « Aujourd’hui, dans la ville de Kananga, nous avons voulu visiter quelques structures de santé. Nous avons commencé par l’hôpital général qui est le miroir en termes de structures de santé ici dans le Kasaï Central. L’objectif était d’abord de voir l’infrastructure, comment les malades sont reçus et comment ils sont traités. Nous avons été frappé par deux cas: d’abord le cas d’une fille d’environ 15 ans qui a donné naissance. Vous le savez, aujourd’hui tout ce qu’il y a comme réglementation et protection de la jeune fille et de la femme, c’est des choses qu’on ne doit plus tolérer dans nos milieux. Il faut qu’il y ait la sensibilisation. Un deuxième cas qui était le plus touchant, c’est celui de cette jeune fille de 12 ans qui a été violée dans son quartier, les bourreaux ont pris fuite. Après, au nom du Premier ministre, chef du gouvernement, nous avons voulu mener quelques petites actions sociales pour libérer, notamment les femmes qui ont accouché dans tous les hôpitaux que nous avons visités. Et aussi, prendre les besoins qui se présentent dans ces hôpitaux-là, afin que nous puissions arriver à trouver des solutions, au nom de Idéale Fondation, qui essaie tant soit peu, de soulager les problèmes que rencontre notre population « .

L’assistant principal du Premier ministre a choisi la date du 8 mars, qui est la journée internationale des droits de la femme pour visiter spécialement les femmes à la maternité. Isaac Bakajika Diyi explique le choix de cette journée en ces termes: « Nous avons choisi le 8 mars parce que c’est le jour de la femme et la plupart des personnes que nous avons rencontrées et pour qui nous avons eu à poser ces actions sont des femmes. Nous n’avons pas voulu aller dans des manifestations grandioses, nous avons voulu fêter ce jour avec des femmes qui ont réellement besoin d’être assistées« .

Nbsinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une