asd

COVID – 19

RDC / Bukavu : Après la pluie viennent les pleures.

Apres la pluie c’est un bon temps dit-on! mais cela n’est pas le cas pour la ville de Bukavu d’autant plus que les dégâts énormes sont enregistrés faute  du respect des normes urbanistiques.

Des pluies torrentueuses se sont accablées ces derniers jours sur Bukavu ou les égouts et collecteurs des eaux sont presque bouchés.Des inondations sont enregistrées dans plusieurs communes, même au centre-ville. La violence des pluies a occasionné des morts, l’effondrement des maisons et d’autres dégâts matériels importants. Les constructions anarchiques le long des caniveaux, rivières sont les plus affectés par ces inondations.

Concernant la responsabilité de ce problème, chaque partie essaie de tout faire pour témoigner de son innocence et pointer du doigt l’autre.

Les autorités locales soutiennent l’hypothèse selon laquelle la population est la seule responsable de ce malheur qui n’épargne personne. Les caniveaux qui sont bouchés presque partout dans la ville de Bukavu est l’œuvre de ses habitants qui larguent les déchets sans tenir compte de la suite des effets de cet acte. Elles ajoutent en disant que  le non respect de normes urbanistiques  serait aussi une forte contribution de la population quant aux dégâts qui frappent cette ville après un moment de pluie. Les habitants construisent sur des sites impropres à la construction sans la canalisation des eaux de leurs parcelles. Il y a aussi à signaler le non respect des travaux communautaires (salongo) dans leurs avenues.

Du coté de la population, eux ils disent que les autorités a aménagé aucun effort sur la gestion des déchets étant donné qu’il n’ya pas des poubelles publiques qui sont installés et cela favorise l’obstruction de canaux.  L’entretien des caniveaux  voir mêmes les des agents de la mairie qui s’occupe de la collecte de déchets ménagers sont quasiment absents dans presque toutes les avenues de la ville de Bukavu. De plus, l’octroi des autorisations de construire ne prend pas en compte l’étude d’enquête précédemment réalisée par ses agents.

En à voir les accusations de tout part et tenant compte de l’aspect de l’insécurité sociales et économiques qui continue à prévaloir ailleurs dans la province du Sud Kivu qui est une des causes majeures que les gens s’entassent à Bukavu, la ville peut s’attendre que la pluie n’amène que du mauvais temps pour longtemps.

Séraphin Mongane Nshakali

NBSInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une