asd

COVID – 19

RDC-Agression rwandaise : le gouvernement congolais prêt à défendre sa partie occupée par les rebelles du M23

Devant les élus du peuple, le Premier ministre, Sama Lukonde, a condamné, mardi 1er novembre, de la manière la plus ferme l’agression rwandaise dans l’Est de la République démocratique du Congo sous couvert du M23. Il a promis ensemble avec tout son gouvernement, sous l’impulsion du Commandant suprême des FARDC, le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, de ne ménager aucun effort pour préserver l’intégrité du territoire national. « (…) Le peuple congolais se défendra et défendra ce qui lui est le plus cher, la patrie », a martelé le premier des Warriors.

Le rétablissement de la paix dans les régions-troubles de l’Est du pays figure en bonne place comme priorité des priorités des affectations de ressources dans le cadre de la loi de finances de l’exercice 2023 chiffré à quelque 14,6 milliards de dollars et dont le draft a été déclaré « recevable », mardi 1er novembre, par  une majorité confortable des députés nationaux. Le texte a été envoyé à la Commission Economico-financière et contrôle budgétaire, laquelle dispose de 15 jours pour son enrichissement et toilettage, avec le concours des ministères et services publics concernés par les questions budgétaires.

Le Premier ministre a promis, sous l’impulsion du commandant suprême des FARDC, le président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, de ne ménager aucun effort pour préserver l’intégrité du territoire national.

Nbsinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une