COVID – 19

Lutte contre la fraude minière : la RDC et les Émirats Arabes Unis scellent un partenariat

En partenariat avec le gouvernement congolais, les Emirats Arabes Unis vont désormais participer à la lutte contre la contrebande minière, notamment pour l’or et pour le secteur artisanal des 3T (Étain, Tungstène, Tantale). Cet accord de partenariat donne naissance à deux joint-ventures donne naissance à Primera Metals DRC et Primera Gold DRC devant lutter contre la fraude dans le secteur artisanal de l’or et des 3T.

Le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a supervisé, le samedi 10 décembre 2022, la cérémonie de signature du contrat de partenariat entre la RDC et les Émirats Arabes Unis. Partenariat ayant abouti à la création de deux entreprises : Primera Gold DRC pour le secteur de l’or artisanal et Primera Metals DRC pour le secteur artisanal des 3T (Étain, Tungstène, Tantale). L’objectif est de stopper la contrebande dans ces secteurs.

La délégation émiratie était conduite par le chargé d’affaires de ce pays en RDC, qui est en même temps co-fondateur et CEO de Primera Group Limited.

Avec la signature de ce contrat, les deux parties s’engagent à assainir les secteurs artisanaux de ces deux minerais en créant deux joint-ventures devant lutter contre la fraude dans le secteur artisanal de l’or et des 3T en vue de redorer l’image ternie de ces minerais gangrenés par la fraude, la contrebande et l’exploitation illicite, particulièrement dans l’Est du pays. La création de ces deux joint-ventures donne naissance à Primera Metals DRC et Primera Gold DRC.

Primera Gold DRC va mettre en place une chaine de traçabilité de l’or artisanal acceptable à tous les niveaux. Il est inacceptable que la RDC ne puisse exporter officiellement que 3 kg par an, alors que 15 à 20 tonnes d’or d’exploitation artisanale sont exportées frauduleusement. C’est beaucoup de capitaux qui échappent comme cela au pays. 

De son côté, Primera Metals DRC prendra en charge la traçabilité des minerais des 3T et aboutir à une chaine de valeur ajoutée par la transformation locale.

La signature de ces contrats est l’aboutissement des discussions qui ont commencé il y a une année, lorsque le Président congolais, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, s’était rencontré avec son homologue émirati à Abudabi. Ces négociations se sont poursuivies au niveau de la Primature, entre le Premier Ministre Sama Lukonde et des délégués émiratis.

Nbsinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une