asd

COVID – 19

Burkina Faso : le président renversé par un coup d’État, selon des militaires mutins

Des coups de feu nourris ont été signalés devant la résidence présidentielle à Ouagadougou, la capitale de la nation ouest-africaine, tôt lundi. Roch Marc Christian Kaboré, le président du Burkina Faso, est détenu par des soldats mutins, ont déclaré deux des soldats à l’Associated Press tôt lundi.

Kabore, élu en 2015 et réélu en 2020, a fait face à une frustration croissante du public face à son incapacité à arrêter une insurrection de militants islamistes qui ont pris le contrôle de parties importantes du pays.

Après que les mutins ont pris le contrôle de la caserne militaire de Lamizana Sangoule à Ouagadougou dimanche, le ministre de la Défense, Aimé Barthélemy Simpore , nie que Kaboré ait été saisi. Mais Kabore n’a pas été entendu depuis qu’il a félicité l’équipe nationale de football sur les réseaux sociaux dimanche soir.

Le soulèvement a au moins un certain soutien populaire. Des civils sont venus soutenir les mutins dimanche mais ont été dispersés par les forces de sécurité et la capitale a été placée sous couvre-feu.

Rappelons que l’actuel président de l’UA, le président de la RDC, Félix Tshisekedi, avait fixé un programme ambitieux pour 2021. Les principales priorités étaient le COVID-19, l’AfCFTA, la paix, le changement climatique, l’intégration, l’égalité des sexes et la promotion de la culture africaine.

Si Kaboré finit par être renversé, ce serait le troisième coup d’État réussi dans la région au cours des 18 derniers mois, après le renversement des présidents du Mali et de la Guinée. L’armée a également pris le contrôle du Tchad l’année dernière après la mort du président Idriss Deby au combat.

 NBSInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une