asd

COVID – 19

Agression rwandaise sur le sol congolais : Kinshasa affûte ses armes pour attaquer Kigali 

Après avoir subi une vague d’agressions de la part du gouvernement rwandais, Kinshasa veut se venger. Même si les pourparlers sont ouverts pour cesser le feu, mais l’on dénote une détermination sans faille du gouvernement congolais à se montrer belliqueux face à son voisin. A cet effet, il y a eu le premier survol lundi 7 novembre 2022 d’un avion de guerre qui a visité le Rwanda. Il s’agit bel et bien d’un message de la part de Kinshasa de se défendre face aux attaques. Donc, les relations diplomatiques entre la RDC et le Rwanda ne sont plus au beau fixe.

D’ailleurs, les positions du M23 ont été touchées par les premières frappes de l’aviation congolaise. Une première. L’aviation congolaise a mené mardi vers 10 heures, heure locale, des frappes qui ont touché les positions des terroristes du M23 dans le territoire de Rutshuru.Un activiste de la société civile locale a confirmé avoir entendu des explosions vers 10 heures. Il s’agit de frappes aériennes contre des “sites militaires” situés dans la zone, a-t-il précisé. Les positions des rebelles à Chanzu et Musungati ont été reduites en cendres, raconte une source sécuritaire. Chanzu se trouve dans le groupement de Jomba et Musungati dans le parc national des Virunga. D’après un observateur, la colline de Musungati est le passage officiel des alliés du M23 qui viennent les ravitailler régulièrement en armes, munitions et logistiques.

Au niveau de l’armée congolaise, c’est le silence radio. Aucun commentaire, ni le bilan avancé de cette opération qui est pratiquement une réussite.

Nbsinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une