asd

COVID – 19

RDC, un pays africain sans repère en termes de pensées

La RDC doit être une mine particulièrement en termes des idées. Malheureusement, cette nation congolaise ne s’appuie pas sur la vraie idéologie capable de produire de bons résultats. Pour cela,  le conférencier Billy Issa lutte pour le leadership 3D en vue de déclencher rapidement le développement de la RDC

L’une des choses que je reproche à nos leaders politiques qu’il s’agit de Kimbangu, Lumumba,   Aidin Abala ou Étienne Tshisekedi, ce qu’ils ne nous ont laissé aucun repère idéologique sinon quelques concepts creux.

Donc, il y a un vide philosophique et idéologique en RDC. Étienne Tshisekedi comme père de la démocratie congolaise? Oui, mais c’est quoi la démocratie selon Tshisekedi? C’est quoi le Kimbanguisme? Le Lumumbisme? Le Kabilisme?

En RDC, l’on s’attache souvent à un leader à cause  du pouvoir et par simple flatterie. L’on s’autoproclame Josephite, Kabiliste, Tshisekediste, Fatshiste alors que ce ne sont que des ismes creux pour s’identifier à la personne et non à une idéologie qu’il serait porteur.

À la différence des autres religions telles que le christianisme, l’islam, le bouddhisme ou le judaïsme qui sont fondés sur des corps doctrinaux donnant un repère de pensées à leurs adeptes ce que l’on ne trouve pas dans la religion Kimbanguiste.

En Chine, par exemple, nous trouvons des maîtres de pensée qui ont forgé la pensée chinoise, à l’instar de Confucius.

Aux États-Unis d’Amérique, plusieurs courants sont apparus pour forger la pensée américaine tout au long de l’histoire. Que ça soit avec des prédicateurs ou des leaders du développement personnel tel que Norman Vincent Peal, Napoleon Hill dont les courants de pensée ont influencé la pensée américaine pendant des générations.

Mais lorsque nous revenons en RDC, l’on constate un vide et une absence totale des mouvements ou courants de pensée authentiques. Sauf à un moment où Mobutu est venu avec un concept malheureusement creux aussi de l’authenticité et du Mobutisme.

Qu’il s’agisse dans le monde intellectuel ou spirituel, le Congo semble stérile en terme de pensée, de philosophie propre. Alors que c’est dans l’officine des penseurs que se forgent la destinée des nations.

Même nos prédicateurs ne sont pas porteurs d’un message doté d’une dimension idéologique ou philosophique capable de fédérer tous les congolais tout autour. Leurs messages sont complètement vides.

RDC, pays sans repères en terme de pensées.

Voilà pourquoi le “Leadership tridimensionnel ou leadership 3D de Billy Issa est un héritage pour lequel je me battrai à vulgariser et à pérenniser. Le développement commence par la découverte d’une identité idéologique et philosophique qui forge la mentalité d’un peuple. Sans cette pensée, un peuple est sans identité et sans repère.

L’on parle de la pensée grecque, la pensée indienne, la pensée chinoise, mais quelle est l’essence de la pensée congolaise? Or comme le dit le philosophe français René Descartes, je pense donc je suis. Ce qui veut dire celui qui ne pense pas n’existe pas.

En dernier ressort, il est temps de modeler la pensée congolaise, sans laquelle il n’y aura jamais de développement. Puisque ce dernier est une émanation de la pensée.

Billy Issa, Penseur & Conférencier

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une