asd

COVID – 19

RDC/Nord-Kivu : SEKA wa NKABA, un leader ADF de nationalité Ougandaise tué par la coalition FARDC-UPDF à Beni

Un autre « poids lourd » du groupe terroriste des Forces démocratiques et alliées (ADF) a été tué par les forces armées conjointes FARDC-UPDF dans la localité de KARUHAMBA près de la rivière Semuliki en territoire de Beni au Nord-Kivu.

Selon le lieutenant-colonel Mak Hazukay qui a livré la nouvelle ce jeudi 30 mars, c’était lors d’une opération spéciale menée mercredi 29 mars dernier dans la vallée de Mwalika, l’un des plus grands bastions des ADF.

« Au cours d’une opération spéciale menée hier mercredi 29 mars 23 par les forces de la coalition FARDC-UPDF à Mwalika, dans le territoire de Beni, plus précisément dans la localité de KARUHAMBA près de la rivière Semuliki, SEKA wa NKABA, chef Adf /MTM de nationalité ougandaise, assistant de longue date de feu MULALO a été tué. » il annonce.

Par ailleurs, il précise que « deux (2) autres grands leaders, en l’occurrence : Abou YASSIN et KITSHOTERA, respectivement de nationalité burundaise et kenyane connus parmi les terroristes neutralisés le samedi 25 mars. »

Cet officier supérieur de l’armée congolaise va plus loin en précisant que les forces mises en commun continuent d’intensifier les patrouilles de reconnaissance et de combat afin de maintenir une pression ininterrompue sur l’ennemi.

Il est important de rappeler que les ADF sont le mouvement terroriste le plus meurtrier dans la région de Beni-Ituri. Des milliers de vies humaines ont été réclamées dans les attentats planifiés par ce groupe terroriste depuis 2014.

Samy KITHA DÉSIRÉE
NBSInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une