asd

COVID – 19

RDC/Nord-Kivu : La chefferie de Bashu toujours sous menaces des rebelles en plein état de siège

La situation sécuritaire reste préoccupante dans la chefferie de Bashu, dans la province du Sud-Kivu, en dépit de la présence des éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC). Quant fait, une position de l’armée républicaine a été attaquée par des armés assimilés aux rebelles ougandais ADF. La scène s’est passée à Kithehe dans la nuit du vendredi au samedi 18 septembre.

Selon Moïse Kiputulu de la nouvelle société civile qui livre l’information à Nbsinfos.com, ces assassinats ont profité d’une faiblesse de l’effectif militaires dans leur position pour lancer un assaut à ce camp militaire. Cette situation a causé le déplacement massif de la population. Les habitants de cette région se trouvent ainsi dans l’embarras, car l’insécurité ne fait qu’empirer.

Rappelons que plusieurs villages de la chefferie de Bashu se sont vidés suite aux attaques répétitives des groupes armés d’où les civils en sommes victimes.

Samy Kitha/Beni/Nbsinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une