asd

COVID – 19

RDC/Meurtre des experts onusiens : Un nouveau juge pour diriger le procès

RDC/Meurtre des experts onusiens : Un nouveau juge pour diriger le procès

Après une longue attente, un nouveau juge est désigné afin de diligenter le procès relatif à l’assassinat de deux experts de l’Organisation des nations unies (Onu). Il s’agit du colonel Munduzi. Ce dernier remplace le colonel Monga qui est en mission à Tshikapa dans la province du Kasaï.

La désignation du colonel Munduzi, a été effectuée après un tirage au sort, selon le compte rendu lu par le greffier à l’audience de ce mardi 20 avril 2021.

Le remplaçant du colonel Monga a prêté serment et le président de la composition a fait un résumé des débats à l’intention du nouveau juge, selon le code judiciaire militaire.

Au cours de l’audience de ce jour, la journaliste Sonia Rolley de la Radio France Internationale était présente dans la salle pour comparaître en tant que renseignante. Il était et prévu une projection de la vidéo de l’exécution des experts de l’ONU.

Outre la journaliste française, une autre personnalité qui a comparu devant la justice. Il s’agit bel et bien de Mme Innocente Bakanseka, ancienne ministre provinciale de la Santé.

À l’audience de jeudi 15 avril 2021, Mme Bakanseka s’était excusée car se trouvant loin de Kananga. Quant à Sonia Rolley, elle avait fait une déposition de plus de trois heures qui avait laissé entrevoir une possible préméditation du meurtre avec le concours.

Par ailleurs, le prévenu Jean Bosco Mukanda affirme n’avoir connaissance d’aucune autorité militaire, civile ou administrative de la RDC en général ou du Kasaï Central en particulier, qui a participé à la préparation du meurtre.

« Je n’ai aucune idée sur une autorité de quelque rang que soit qui ait participé à la préparation du meurtre », a répondu le prévenu Mukanda à la Cour qui lui a fait remarquer que l’enjeu d’audience d’hier mardi 20 avril 2021 consistait à identifier les vrais commanditaires du meurtre.

À rappeler que les deux experts de l’ONU étaient tués dans la province du Kasaï Central lors des affrontements, lesquels ont opposé les éléments des FARDC aux miliciens de Kamwena Nsapu.

NBSInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une