asd

COVID – 19

RDC-Maniema : élection du gouverneur et du vice-gouverneur

Le Collectif des associations de défenseurs des droits humains et des mouvements citoyens dit « Congolais Debout » sort de son silence et fixe l’opinion publique sur sa position face à l’élection du Gouverneur et de son vice dans la province du Maniema prévue en avril 6, 2022 selon le calendrier révisé publié par la Commission électorale nationale indépendante.

Dans un communiqué de cette structure lu à la presse par son porte-parole et dont copie est parvenue à notre rédaction, le Congolais Debout met en garde contre la pratique à Kinshasa d’obliger les députés provinciaux à élire un gouverneur sans leur avis et considération.

« Nous tenons à informer l’opinion nationale et provinciale ainsi que les élections du Gouverneur et du Vice-Gouverneur qui sont annoncées d’ici le 6 avril 2022 dans les 14 provinces dont le Maniema. Nous alertons sur toutes sortes de pratiques à imposer aux députés provinciaux tel ou tel candidat sans leur conviction avec les méthodes traditionnelles comme mot d’ordre, enfermement des députés dans les maisons, corruption, intimidations, menaces » explique Pombo Ohano Camille.

Selon Pombo Ohano Camille, toutes ces pratiques constituent une violation des droits humains et des libertés fondamentales. Car, dit-il, lorsque des élus votent pour un Gouverneur qui n’est pas de leur conviction, la province risque de plonger dans des scènes de motions de censure à n’en plus finir.

Cette structure invite aussi les jeunes à éviter d’être manipulés par des candidats pour agresser verbalement ou physiquement d’autres candidats car les élections sont bien plus l’occasion de renouveler la classe politique à leur profit.

EMMANUEL NDJADI/NBSInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une