COVID – 19

RDC : les réserves de change atteignent 3,5 milliards USD – trois mois d’importations de biens et services

Les réserves de change de la République démocratique du Congo sont évaluées à 3,5 milliards de dollars américains à l’échéance du 27 janvier 2022. Il s’agit d’une somme qui correspond à plus de trois mois d’importation des biens et services sur ressources propres, a déclaré le Vice-gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC) qui a pris part à la trente-huitième réunion du Conseil des ministres du 28 janvier 2022.

Selon la Vice-gouverneur de cette institution, cet accroissement des réserves est consécutif aux achats de devises par la Banque Centrale du Congo sur le marché de changes et à l’encaissement des devises au titre de la Facilité Élargie de Crédit (FEC) dans le cadre du programme en cours avec le Fonds Monétaire International (FMI).

A titre de rappel, au mois de décembre 2021, les réserves de change de la Banque centrale du Congo ont été établies à 3,3 milliards de dollars américains. Avec l’annonce du Fonds monétaire international (FMI) par le biais de son Conseil d’administration qui avait approuvé en décembre dernier le décaissement en faveur de la RDC de 213 millions USD au titre de la FEC, comme deuxième tranche sur les 1,5 milliard USD de l’accord formel à étaler sur trois ans, ces réserves devraient passer nécessairement à 3,5 milliards de dollars américains après l’effectivité de ce décaissement.

Malgré la stabilité observée et face à certains risques d’origine interne et externe, le Vice-Gouverneur de la Banque Centrale du Congo a recommandé la poursuite de la coordination des actions au niveau des politiques budgétaire et monétaire ainsi que la gestion rapprochée des facteurs de liquidité.

NBSInfos.com/ Serena M

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une