asd

COVID – 19

RDC : Les motivations du tshisekedisme sont les mêmes que le kabilisme

Toutes les solutions sociales et économiques à moitié pensées ne sont jamais remises en question et continuent de justifier les politiques qui empêchent les Congolais de pouvoir envisager une existence un tant soit peu digne. Les recommandations les plus populaires de toute l’élite sont au mieux perverses et absurdes.

Par le simple fait de partager le gâteau entre de vieux ennemis, des barbares et des traîtres, il devrait être clair qu’il y a peu, voire pas rien du tout, à attendre du gouvernement de Sama Lukonde. Il en va de même pour toutes les branches de l’élite (le clergé, les médias, l’opposition politique, la coalition au pouvoir) qui continuent de lancer des cries d’assaut en pointant dans toutes les très mauvaises directions possibles.

On assiste des accrochages autour du choix de celui qui dirigera la CENI tout en conservant les règles de sélection les plus antisociales et économiques (vote indirect, par liste). Il y a la montée de ton sur la nécessité du recensement pour les élections, l’infecte raisonnement, au lieu d’une bonne planification nationale. Il y a se demander si la crédibilité des échéances électorales importe-t-elle plus que la pertinence ?

Les tentacules de la doctrine de l’idiotie tenace ont le même effet social dévastateur sur la toute l’étendue du pays.  

Des revenants, Mobutistes se contentent de répéter des vieux mantras qui suffisent à hypnotiser les plus naïfs d’entre nous et permettent à ces ignobles créatures de tirer un coup.

La pseudo-excuse de « l’intérêt supérieur de la nation » génère encore plus de folie. Les applaudissements que reçoivent les bouffons et les prédateurs ne font que détruire un peu plus les espoirs de milliers d’âmes perdues en RDC.

Pourquoi est-ce que le public se fait embobiner par des gymnastes politiques qui ne remettent pas en cause les éléments clés de l’injustice socio-économique congolaise ?

Si on regarde les faits honnêtement, l’humiliation et le malheur amènent des gens, qui autrement seraient empathiques et prudents, vers des extrêmes déments : la religion et les flingues !

La mise en place des conditions nécessaires pour l’amélioration du niveau de vie des Congolais ne peut passer par les élections avec les mêmes règles de jeux compte tenu de la qualité médiocre de ce qui est sorti des élections de 2018.

Afin d’être tout à fait honnête, en RDC et comme tout comme dans tous les pays pauvres, nous sommes tous complices.

Moins de trois décennies après la chute de la deuxième république, certains flirtent avec l’idée absurde que Mobutu était un visionnaire et un messie. J’ai du mal à croire à cette ingénuité implicite, qui colle mal avec les prétentions à l’identité tribale qu’on trouve encore dans géopolitique congolaise aujourd’hui.

Le président Tshisekedi crachant la même plainte de son prédécesseur, le sénateur à vie Kabila, sur le manque de Congolais à la hauteur des grands défis est une autre très mauvaise blague. Tous deux pour une raison qui m’échappe jusqu’à présent ont décidé d’aller puiser à la même source et dire ensuite que toutes les rivières et ruisseaux sont empoisonnés.

La canonisation du kabilisme tout comme du tshisekedisme est dénuée de mérite. Les preuves de la stagnation de la création et de la redistribution de richesses dans un système prédateur sont convaincantes.

Toutefois, le maintien de la taxe aéroportuaire Go-pass démontre combien l’état d’esprit politique, sinon les motivations sociales et économiques du tshisekedisme, est le même que le kabilisme. Et ceci non seulement par le fait que sa monture est composée de cadets kabilistes et d’anciens druides mobutistes, mais aussi d’avoir adopté le même système de sélection qui perpétue l’incompétence; le « poubellisme ».

Jo M. Sekimonyo

Auteur, économiste politique et philosophe

2 Commentaires

  1. Triste ☹️ pour un si grand et si riche pays , des mêmes t’échniques et méthodes en espérant des résultats différents. Un jour un Mao Zedong, un Moustapha Kemal attaturk , un Hô chi min sauvera le Congo . Bravo cher prof pour vôtre brillante réflexion !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une