asd

COVID – 19

RDC : Dr Hamba Wanzola : « Les dirigeants africains doivent se lever pour défendre la mémoire des héros pour faire reculer ces gourmands néocolonialistes qui ne font que piller des minerais »

L’Afrique va-t-il s’émanciper de l’emprise occidentale? Face à cette question taraudant les esprits, l’ancien conseiller de l’ex-président américain, Barack Obama, Dr Hamba Wanzola, opte pour des propositions anti-impérialistes, lesquelles vont déjouer le complot des Occidents.

Décryptage

  1. . Face au néocolonialisme. L’Afrique va-t-il réellement s’émanciper de l’emprise occidentale?

C’est possible ! Il faut retenir que l’impérialisme est un concept qui s’oppose au capitalisme qui est applicable qu’aux pays riches (centre).Toutefois l’impérialisme est un second regard farouche destiné aux pays sous-développés. Ce concept qui nomme l’Afrique: “Cafria” prend son origine arabique qui signifie « des gens que Dieu ne connait pas et les gens sans “Esprit-Saint” ». Il suffit que l’Afrique prenne conscience et se lancer dans une révolution.

2. Quelle lecture faites-vous sur l’installation des militaires américains installés dans l’Est de la République démocratique du Congo ?

Y a-t-il une base militaire congolaise à l’étranger? Non ! Autrement dit, la base militaire américain est là pour protéger  ses affaires et non des intérêts des Congolais. Vous devez savoir que l’impérialisme nous amènera que de bonnes stratégies qui ne nous amèneront nulle part. Le cas de Fonds monétaire international (FMI) avec sa politique de l’ajustement structurel qui met l’Afrique dans le même sac, au lieu de pays par pays selon soit leur besoin, culture et ressource. On nous plonge dans la dette au taux d’intérêts trop élevés et nous sommes incapables de rembourser. Il vous conseille de suspendre la bourse des étudiants, de diminuer les soins de santé aux ayant droit, et tant d’autres au service de la dette.

3. Que pensez-vous du concept « démocratie en Afrique » ?

Tout ce que nous vivons en Afrique vient de la mauvaise foi des

Africains eux-mêmes et des Occidentaux dont les conséquences de l’impérialisme: la dictature au lieu de la démocratie, l’injustice et non la justice, l’esclavage moderne et la liberté c’est pour eux. Les Occidentaux nous imposent la dette au taux très élevé, la famine, la pauvreté, le sous-développement, les guerres de proximité, la corruption, la Céni…Dans la soi-disant démocratie que nous vivons de NOM, nous pouvons affirmer que la démocratie n’a jamais existé au Congo comme chez eux, à cause de ses intérêts économiques que le pays regorge.

Même en occident, chaque pays a son niveau de démocratie et de développement. Donc, aucun pays au monde où la démocratie fonctionne à 100%. Tous les indicateurs démocratiques sont parfois en berne. Exemple, le stéréotype policier! Nous considérons la vraie démocratie dans notre village où le chef du village partage le gibier y compris à ceux qui ne sont pas allés à la chasse…Par exemple, la Céni, le nouveau vocable importé de l’occident pour l’Afrique francophone (Congo Kinshasa et Brazza, Bénin, Sénégal, Cameroun, Cote d’Ivoire…) et que nos dirigeants adoptent facilement et observent le résultat catastrophique de la Céni sur le terrain pendant qu’ailleurs avec sans Céni tout semble aller mieux, cela ne fait pas mouche puisqu’ici la Céni est une menace qui verse le sang de nos compatriotes (génocide).

4. Etant que chercheur indépendant, que formulez-vous comme propositions pour sortir l’Afrique du néocolonialisme ?

Le continent africain restera mobilisé de fermer ses frontières et sortir de toutes les organisations dites internationales dont nous ne bénéficions pas. Nous croyons qu’il ne faut pas avoir peur des immortels intouchables et extra-terrestres pour qu’ensemble on mette fin à cet état de choses. 85% d’échantillon questionné veut que le Congo se retire de la Communauté internationale: l’ONU, Francophonie, Union africaine, CPI, SADEC, GPGL, OMS, GAAT…Faire partir la Monusco et retournera jusqu »à ce que toutes les parties prenantes trouveront un consensus et 92% ne veut plus parler des élections dont le gagnant est connu une année avant que le vote (lisez Op. Cit. Wanzola, 2012).

5. L’opposition politique congolaise accuse l’actuel président de la RDC, Félix-Antoine Tshisekedi, de vouloir écarter la candidature de certaines personnes à la magistrature suprêmes et aux postes régaliens. Quel commentaire faites-vous à ce sujet ?

 Le projet de loi continue de faire couler l’encre.  Nous proposons cette expérience: la loi est pour tout le monde et l’on ne vise pas une minorité des gens. Cette loi ne nous empêche de réfléchir sur un projet de loi électorale l’intérêt supérieur d’une nation, en oubliant l’intérêt égoïste. Même si cette loi n’est pas immédiatement en application, mais elle sera appliquée pour nos futures générations. Nous ne voulons pas que ceux qui ne sont pas de père et de mère puissent assumer les postes régaliens de peur de vivre de l’anarchie.

Dr Hamba Wanzola, l’ancien conseiller de l’ex-président des Etats-Unis en politique étrangère

1 COMMENTAIRE

  1. Il a toujours été un sublime plaisir pour nous de continuellement éveiller l’homme Africain de se détacher et se débarrasser de son bandage d’esclavage.
    Surtout comme l’ère numérique nous facilite de réaliser n’importe quel projet à distance et parfois avec l’inconnu! Il est temps de renouveler notre intelligence en lisant et écrivant. C’est question de constance et d’intégrité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une