COVID – 19

RDC/A.N : Union sacrée menace-t-elle de s’effriter? Ensemble pour la République de Moïse Katumbi s’oppose à la convocation de la plénière devant entériner Denis Kadima au perchoir de la CENI

Le conflit entre l’Union pour la démocratie et le progrès sociale (UDPS) et l’Ensemble de la République de Moïse Katumbi refait-il surface ? Dans un communiqué, le parti de Katumbi s’est opposé radicalement à la convocation de la plénière devant entériner Kadima au perchoir de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Dans un communiqué publié ce vendredi 15 octobre « Ensemble pour la République » affirme ne pas approuver la pression de l’Union sacrée pour la nation concernant l’entérinement des membres du bureau de la Ceni. Quant au parti de Moïse Katumbi, en convoquant la plénière ce jour, en vue d’entériner un rapport sur le processus de désignation de ces animateurs, le président de l’Assemblée nationale basse du parlement, Christophe Mboso, montre sa détermination à mettre sur pied, selon eux, une centrale électorale ayant vocation d’orchestrer un nouveau cafouillage électoral en RDC.

Les députés nationaux des groupes parlementaires MS-G7 et AMK & Alliés, qui avaient dénoncé le 13 août dernier cette commission paritaire de l’Assemblée nationale sur la CENI, et le parti politique Ensemble pour la République, qui avait désapprouvé par sa déclaration politique du 30 juillet 2021 la magouille qui se mettait en place pour la désignation des animateurs de la CENI, confirment qu’ils contestent les méthodes du président Mboso sur ce dossier.

A titre de rappel, les confessions religieuses se sont livrées à l’escalade verbale pour désigner le nouveau président à la tête de la CENI. Entre-temps, les députés de l’Union sacrée veulent à tout prix « imposer » Denis Kadima à la présidence de cet organe d’appui à la démocratie.

Nbsinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une