asd

COVID – 19

RDC: 30 jours après, le gouvernement révéle les retombées de l’état de siège

Le ministre la Communication et des Médias, Patrick Muyaya, a tenu, ce mercredi 9 juin, une conférence de presse conjointe avec le porte-parole militaire et celui de la police. Il était question de mettre à nu les retombées de l’état de siège, 30 jours après son institution.

En sa qualité de porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya a d’abord donné les grandes lignes à mettre sur le compte de résultats de ces 30 jours d’état de siège.
 » 30 jours après qu’on ait décrété l’état de siège dans les deux provinces, nous sommes optimistes quant aux résultats déjà enregistrés. Nous avons enregistré de centaines de redittion de miliciens. Il y a un mécanisme de réinsertion qui s’est mis en place en attendant de mesures transitoires pour leur remise dans la société » a indiqué le ministre de la Communication et des Médias.

Prenant la parole, le général Richard Kasonga, porte-parole militaire a détaillé tous les exploits réalisés en 30 jours pendant cet état de siège.
Quid de résultats proprement dits de l’état de siège en un mois?
D’après le général Richard Kasonga, ce résultat est classé sous trois ordres.
Primo, sur le plan opérationnel
Intensification Ops contre terroristes ADF et GpA CODECO, FPIC et allié; 39 terroristes et miliciens neutralisés; 5 capturés; plusieurs armés récupérées et la reprise d’activité économique et réouverture des écoles, marchés et commerce.

Secundo, sur le plan politico-administratif
Dans la province de l’Ituri, il y a eu sensibilisation des notables de territoires d’Irumu et de Djugu. Un acte d’engagement a été signé par les notabilités de ces deux territoires pour soutenir l’état de siège, accompagner les autorités militaires et sensibiliser les milices à déposer les armes.

Enfin sécurisation de la RN27 et reprise du trafic.
Dans la province du Nord Kivu, libération de 26 élèves enlevés ; déploiement en cours de l’hôpital militaire de campagne. On note un déploiement en cours d’une unité de génie militaire pour l’entretien des infrastructures. Il y a aussi la reprise progressive des activités commerciales à Goma sans oublier la réouverture de l’aéroport de Goma.

Tertio
Sur le plan sécuritaire
Dans la province de l’Ituri, on a enregistré l’arrestation à Bunia par la police de 5 miliciens de CADECO avec 15 armes et 11 chargeurs garnis et 2 miliciens FPIC/ Tchini ya Kilima et d’autres armes, tous auteurs d’assassinats ciblés à Bunia.

Dans la province du Nord Kivu, plusieurs groupes armés manifestent l’intention à la reddition suite à la pression militaire.
Appuyé par le porte-parole de la police le commissaire Mwana Mputu, le général Richard Kasonga est revenu aussi sur les sanctuaires des ADF passés sous contrôle des FARDC depuis 2019 et consolidés lors de l’état de siège. Il s’agit de Valée de Mwalika dans l’axe Sud; Mayangose dans l’axe centre; triangle de la mort dans l’axe Nord et toute la partie ouest de la RN4 Beni-Oicha vers Mandumbi, Maleki, Mamove.
Après les explications de toutes les opérations menées conjointement par les FARDC et la police, les trois porte-paroles se sont prêtés aux jeux de questions- réponses de journalistes.

NBSInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une