asd

COVID – 19

Nigéria : Du sang neuf à la tête de la Commission des crimes économiques et financiers.

Le Président Muhammadu Buhari a nommé  Abdulrasheed  Bawa  pour diriger la Commission des crimes économiques et financiers(EFCC) avec pour mission de revigorer cette institution.

Dans sa campagne de 2015, Buhari a ancré sa promesse à la nation autour de trois piliers clés – la sécurité, la lutte contre lacorruption et l’économie. Buhari voudrait que des organismes spécialisés comme l’EFCC soient dirigés par des professionnels de base qui ont suivi une formation spécialisée vigoureuse.

À 40 ans, Bawa,  le Président Buhari fait savoir qu’il était conscient de la clameur populaire croissante qui résonne dans toute l’Afrique pour plus d’inclusion des plus jeunes dans les hautes fonctions et responsabilité de la gouvernance.

M. Bawa a obtenu un baccalauréat ès sciences en économie et une maîtrise en affaires internationales et diplomatie de l’Université Usman  Danfodio  en 2012 et étudie actuellement pour un baccalauréat en droit (LLB) à l’Université de Londres. M. Bawa fait partie des cadets qui ont été encadrés par Ribadu, l’ancien chef de la commission qui est le plus perspicace de la commission anti-greffe.

Comme référence, M. Bawa a participé à la récupération de biens d’une valeur de millions de dollars appartenant à l’ancien ministre des Ressources pétrolières, Diezani Allison-Madueke, et a pris part aux enquêtes de fraude impliquant un ancien gouverneur de l’État du Niger, M. Muazu Babangida Aliyu.  En 2020, il a reçu le Prix du mérite de l’EFCC.

NBSInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une