asd

COVID – 19

L’Ouganda rapporte des revenus record des zones franches d’exportation

Selon un rapport de l’Autorité ougandaise des zones franches, les revenus de la zone industrielle d’exportation (EPZ) de l’Ouganda ont atteint un niveau record de 1,2 milliard de dollars pour l’exercice 2020/21, contre 154 millions de dollars pour l’exercice 2019/20.

Le rapport a montré que les exportations d’or semi-transformé ont été le principal moteur de la croissance pour une deuxième année consécutive, représentant 93% des recettes totales d’exportation des ZFE à 1,1 milliard de dollars.

Les exportations de fleurs et d’horticulture et le tabac représentaient respectivement 46 millions de dollars (3,7 %) et 38 millions de dollars (3,1 %), respectivement.

Le directeur exécutif de l’Autorité ougandaise des zones franches (UFZA), Hez Kimoomi Alinda, a attribué la solide performance au cours de cette période, malgré les défis posés par la pandémie de COVID-19, à l’amélioration de la transformation et de l’exportation des minéraux et du tabac.

Avec une augmentation significative de 106,4 millions de dollars à 1,16 milliard de dollars, les Émirats arabes unis (EAU) ont été la principale destination des exportations de la zone franche. De plus, les transactions avec la nation du Golfe représentaient 93% du commerce total des zones franches.

Les Pays-Bas étaient le deuxième marché d’exportation avec 39 millions de dollars, principalement des exportations de fleurs, suivis du Kenya voisin avec 19 millions de dollars.

Les autres pays destinataires des exportations ougandaises étaient la Belgique, l’Allemagne, le Ghana, l’Italie, le Japon, la Russie, l’Afrique du Sud, le Soudan du Sud et les États-Unis.

David Ochieng Mbewa – CGTN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une