asd

COVID – 19

États-Unis : Une diplomatie active pour Joe Biden à l’ONU

C’est le mardi 23 février 2021que Linda Thomas-Greenfield est devenue la nouvelle ambassadrice américaine à l’organisation des Nations unies (Onu), malgré des critiques acerbes et l’absence des États-Unis au Conseil des Nations unies, les américains attendent d’elle un travail de qualité pour restaurer l’image et la dignité des peuples américains perdus pendant les dernières années.

La diplomate a une  connaissance de l’Afrique et pour certaines critiques, c’est un succès pour le président démocrate Joe Biden, mais on sait pas si d’autres nominations pourront résister à des fortes oppositions au sénat américain.

Elle a été secrétaire d’État adjointe pour l’Afrique sous l’administration de Barack Obama, un poste pour lequel Linda Thomas-Greenfield a défendu valablement avec une mention qui lui permet aujourd’hui de gagner la confiance du sénat américain.

Sa qualité d’une femme battante lui a valu la preuve de récolter 78 voix contre 20 à la chambre haute, qui a le pouvoir d’approuver ou de rejeter les nominations présidentielles.
Elle a une plus grande mission, redonner l’image des USA non seulement à l’ONU mais aussi sur le plan international.

Emmanuel Ndimwiza Murhonyi

NBSInfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une