asd

COVID – 19

États-Unis : Un citoyen ukrainien emprisonné pour son rôle dans la cybercriminalité qui a coûté 3 millions de dollars à des entreprises américaines

Un Ukrainien a été condamné à 87 mois de prison pour avoir tenté de blanchir 3 millions de dollars volés à des entreprises américaines par des cybercriminels d’Europe de l’Est.

Aleksandr Musienko,38 ans, d’Odessa, en Ukraine, a également été condamné à verser près de 100 000 dollars en dédommagement après avoir plaidé coupable à une fraude par fil devant un tribunal américain hier (11 février).

Les co-conspirateurs de Musienko sont accusés d’avoir piraté les comptes en ligne des entreprises. Ils ont ensuite utilisé les données personnelles volées pour usurper l’identité des victimes et retirer des fonds substantiels de leurs comptes bancaires en ligne.

Mules d’argent

Musienko a été impliqué dans le recrutement et la supervision d’un réseau de soi-disant « mules d’argent » qui détenaient des comptes bancaires d’entreprise et personnelsaméricains qui ont été utilisés pour recevoir des fonds volés et les envoyer à l’étranger, selon un communiqué de presse du département de la Justice (DoJ).

À l’aide d’un alias, le défendeur a recruté des mules en faisant de la publicité pour un assistant financier sur des sites Web légitimes pour l’emploi.

Les mules, qui, de toute évidence, croyaient être employées par une entreprise légale, ont été instruites par le défendeur que leur rôle consistait à aider les clients à transférer des fonds à l’étranger.

Le DoJ a  déclaré que le régime a eu lieu entre 2009 et 2012.

En septembre 2011, les complices de Musienko ont piraté des comptes en ligne appartenant à une société basée en Caroline du Nord et transféré 296 000 $ sur deux comptes bancaires contrôlés par les mules.

Toutefois, lorsque les mules, suivant les instructions de Musienko, ont tenté de câbler les fonds vers plusieurs comptes bancaires européens, la banque de l’entreprise a détecté la fraude et « déduit 197 526 $ de l’une des mules avant qu’elle ne soit câblée à l’étranger ».

Adam Bannister The Daily Swig (Traduit en français par Jay Cliff)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une