asd

COVID – 19

Conflit RDC-Rwanda: Sama Lukonde sollicite le soutien de la SADC au médiateur Joao Lourenço

Le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a lancé la session ordinaire du Conseil des ministres de la Communauté de développement de l’Afrique australe(SADC), samedi 18 mars 2023, en perspective du 43 ème sommet des chefs d’État et de gouvernement. La cérémonie s’est déroulée au salon rouge de l’hôtel du gouvernement, à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo. Les travaux ont commencé le 13 mars dernier et ont connu la participation des délégués et experts des différents pays membres de la SADC.

Dans son discours circonstanciel, le ministre de l’Intégration régionale et Francophonie, Me Didier Mazenga, en sa qualité de président du Conseil des ministres de la Communauté de développement de l’Afrique australe, a indiqué que ces assises se tiennent sous l’autorité du chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi, président en exercice de la SADC, qui a placé « la promotion de la croissance économique durable et équitable, le développement socioéconomique par le moyen de systèmes efficients de production, le renforcement de la coopération et de l’intégration, la bonne gouvernance, la paix et la sécurité durables parmi ses priorités. »

Par ailleurs, le ministre de l’Intégration régionale et Francophonie a relevé que l’année 2023 coïncide avec les 3 années de mise en œuvre du RISDP 2020-2030, depuis son approbation au sommet de la SADC d’août 2020. Il a fait remarquer qu’il reste à la SADC moins de 7 ans avant l’année butoir 2030. D’où il faut analyser profondément et hiérarchiser les activités inscrites au titre de la mise en œuvre du RISDP 2020-2030 afin d’examiner son impact.

Nbsinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une