asd

COVID – 19

Afrique du Sud : Les projets technologiques à venir pourraient créer plus de 10 000 emplois

Le bureau du trésor national sud-africain a identifié l’infrastructure numérique comme l’épine dorsale des services de technologie de l’information et des communications (TIC) et un facteur clé pour soutenir la croissance économique. Le secteur de la technologie et les projets prévus ont également le potentiel de créer des milliers d’emplois dans le pays, a déclaré le Trésor dans son examen du budget 2021.

« Le secteur numérique comprend le Centre d’infrastructure spatiale, la numérisation des  documents gouvernementaux et la phase 1 de SA Connect.

« Les projets stratégiques pourraient créer plus de 10 000 possibilités d’emploi pour les diplômés au chômage.

« Il faut beaucoup de travail pour faire avancer ces projets, car bon nombre d’entre eux en sont encore aux étapes de préfaisabilité et de faisabilité du développement. »

Le Trésor a déclaré que le Centre d’infrastructure spatiale est un programme de l’Agence spatiale nationale sud-africaine  qui vise à utiliser les données spatiales comme un outil de développement national et de soutien à des utilisations commerciales dans des domaines tels que la télédétection, la navigation et les sciences spatiales.

« Le hub permettra le développement d’infrastructures satellitaires, de systèmes d’augmentation par satellite et de satellites d’observation de la Terre », a-t-il déclaré.

Annoncé en juin 2020 parallèlement à d’autres projets d’infrastructure, le Centre d’infrastructure spatiale permettra le développement d’infrastructures satellitaires, de systèmes d’augmentation par satellite et de satellites d’observation de la Terre.

« L’accès national à ce type d’infrastructure réduira la dépendance de l’Afrique du Sud à l’égard d’autres pays pour le type d’information que ces satellites peuvent mettre à disposition et devrait réduire les délais de collecte des données nécessaires.

« Il fournira des informations qui pourraient être utilisées pour développer des produits et des services qui peuvent permettre des réponses ciblées aux défis socio-économiques et d’infrastructure auxquels l’Afrique du Sud doit faire face. »

Le gouvernement a déclaré que la valeur d’investissement proposée du projet est de 3,1 milliards de reer et que la période d’investissement est de trois ans.

Sur la période de trois  ans, l’investissement soutiendra en moyenne 4 695 emplois par an, dont un quart dans l’économie informelle, a-t-il précisé.

« Au cours de la première année d’investissement, les centres d’infrastructure spatiale maintiendront 1 946 possibilités d’emploi directes, 675 emplois le long de la chaîne de valeur et 2 250 emplois supplémentaires grâce aux dépenses de ces salaires. »

BUSINESSTECH  (traduit en Français par Jay Cliff)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles Similaires

- Advertisement -

A La Une